Les vignes du Domaine du Cinquau

Le Domaine & Les Vignes

Les Vignes du Domaine du Cinquau

Dans la famille depuis 1617, le Domaine du Cinquau était déjà couvert de vignes et de forêt à cette époque. Le Domaine se situe dans le Sud-Ouest près de Lourdes, de Biarritz et de la frontière espagnole au Sud-Est de l’appellation Jurançon.

Dans un paysage de coteaux du piémont pyrénéen le plus occidental, cette zone est appelée «l’entre deux Gaves» car elle est délimitée d’une part par le Gave de Pau et d’autre part, par celui d’Oloron.

Doté des dernières technologies viticoles, le Domaine du Cinquau élabore 6 types de vins : 2 Jurançon Secs, 3 Jurançon Moelleux et 1 Vendanges Tardives.

Superficie :

9 hectares de vignes entourant les bâtiments ce qui permet aux grains de ne pas souffrir d’un long transport avant d’arriver dans les chais.
Cépages :
– 33% de Gros Manseng utilisé pour l’élaboration de vins secs et doux.
– 59% de Petit Manseng donne des vins doux de grande qualité, d’une richesse aromatique et gustative incomparables.
– 8% de Petit Courbu utilisé en assemblage et apportant complexité et longueur en bouche.
Nature des Sols :
Argilo-limoneux et argilo-calcaire avec de nombreux galets sur certaines parcelles.

Plantation :

Sur des coteaux à forte pente à une altitude moyenne de 200m.
Les vignes du Domaine du Cinquau sont conduites en «hautains» (palissage) à plus de deux mètres. Cela a l’avantage de préserver les vignes des gelées tardives qui sévissent au sol.
Les parcelles les plus anciennes sont plantées à 3000 pieds à l’hectare, les plantations actuelles sont faites à 4000 pieds à l’hectare.

Parcellaire :

L’ensemble des parcelles est regroupé autour du Domaine, ce qui constitue un atout majeur.
Elle sont exposées Est et Sud et sont ainsi protégées des vents dominants et du mauvais temps venant du Nord.

Climat :

Très favorable à la culture de la vigne, le climat tempéré est influencé par la proximité des Pyrénées, bénéficiant à la fois du vent chaud venu d’Espagne, «le Foehn», et de la douceur de l’océan Atlantique. De plus, l’automne, doux et ensoleillé, favorise une incomparable surmaturation.